"physiologiquement..."

Notre personnalité c’est construite à partir d’expériences passées.
Les neurosciences nous révèlent que c’est dans le corps qu’est enregistré la majeur partie de notre personnalité.

En effet, nous nous souvenons des événements grâce aux ressentis qui les accompagnent. Les émotions, les sensations que nous pouvons vivre à ce moment-là.

Chaque fois que nous vivons une expérience suffisamment marquante, tout ce que l’on va entendre, sentir, penser va constituer un ensemble d’informations et celles-ci vont arriver au cerveau limbique.
Une fois là, elles vont actionner un ensemble de neurones qui vont se connecter pour créer un réseau neuronal.

Et alors, le cerveau émotionnel fabriquera un neurotransmetteur, une hormone.
C’est ce neurotransmetteur qui va donner le signal d’enregistrement biologique et chimique de l’événement.

Si c’est dans le corps que s’inscrit notre personnalité, et si celle-ci résulte d’expériences vécues dans le passé, c’est bien dans le corps qu’il faut vivre une nouvelle expérience dans le présent si nous voulons libérer ces charges émotionnelles, ces conditionnements du passé.

Par le travail en douceur, en bienveillance dans le geste, on va réapprendre à se donner de l’écoute de soi-même, donner ainsi une autre sensation aux neurotransmetteurs qui vont diffuser une nouvelle hormone plus en adéquation avec notre personnalité profonde.

En plus des mouvements, c’est la façon dont on les vit, dont on les accueils qui va nous changer.
Avec bienveillance pour soi-même dans le présent, et la conscience de ce qui se passe dans le corps, de ce qui est vécu au moment même, on va augmenter son périmètre de liberté et dissoudre les croyances du passé.

Bienveillance et présence à soi.